Pourquoi les travailleurs refusent-ils les gants de sécurité et que faire pour mettre un terme à ces mauvaises habitudes ?

Un risque survient à chaque fois que les mains d’un travailleur sont exposées.

Voici une interprétation erronée sur la non-observance. Ce n’est pas que les travailleurs ne portent jamais de gants. Non, c’est plutôt que ces travailleurs retirent leurs gants à des moments critiques de leur journée de travail. Or, ce comportement peut être lié à une habitude. 

Il n’est ainsi pas rare de voir des travailleurs ôter leurs gants pour signer des factures ou des documents de suivi, ou pour vérifier leur téléphone. Et à la longue, tous ces comportements peuvent se transformer en habitude. 

C’est un point qui revêt une grande importance dans la mesure où les travailleurs font chaque jour ces choix. Eux seuls décident de porter des gants ou de les retirer, pour quelque raison que ce soit. Leur zone de confort en matière d’EPI se forge dans le temps. 

Pour renforcer le respect des règles régissant le port des gants et casser cette habitude, les employeurs doivent aider les travailleurs à repenser leur ZONE DE CONFORT™. Cet effort exige des avancées technologiques au niveau des gants, ainsi qu’une meilleure sensibilisation aux pratiques de sécurité et une approche proactive plus réfléchie pour changer les comportements et mettre fin aux habitudes contre-productives. 

 

 

Télécharger le guide 
En savoir plus sur la redéfinition de la ZONE DE CONFORT

 

Produits adaptés

Type de produit
Gant
Type de protection
Protection contre les coupures
Applications recommandées
Tôlerie
Assemblage de pièces détachées
Assemblage final
Usinage, transformation des métaux
Maintenance
Manipulation de matériaux
Assemblage primaire
Opérations d’emboutissage
Principaux secteurs industriels
Aerospace
Automotive & Transportation
Automotive after market
Machinery & Equipment
Metal fabrication
Mining
Oil processing and refining
Transport