La sécurité avant tout

LES LIQUIDES ET COMPOSÉS CHIMIQUES FRÉQUEMMENT PRÉSENTS DANS (OU GÉNÉRÉS PAR) DIVERSES INDUSTRIES, QU’IL S’AGISSE DES SECTEURS PÉTROLIER, GAZIER, MINIER, DE L’ASSEMBLAGE, DE L’ESTAMPAGE/EMBOUTISSAGE, DE LA MÉTALLURGIE ET DE LA FABRICATION, SONT CONNUS POUR LEUR NOCIVITÉ CHEZ L’ÊTRE HUMAIN. PARALLÈLEMENT, DE NOMBREUX EMPLOIS — TOUCHANT NOTAMMENT À L’INSTALLATION ET LA MAINTENANCE DES BIENS D’ÉQUIPEMENT — NÉCESSITENT UN CONTACT CONSTANT AVEC DES HUILES ET LUBRIFIANTS LESQUELS, RAPIDEMENT ABSORBÉS PAR LA PEAU, PEUVENT CAUSER DES IRRITATIONS OU UNE CONTAMINATION.

Le degré relatif de nocivité varie en fonction de la composition chimique de chaque substance spécifique, mais aussi de la probabilité d’exposition ou de contact direct.

Les effets indésirables possibles liés à l’exposition de la peau aux liquides et huiles sont de nature très diverses, allant d’irritations et d’allergies cutanées (dont la dermatite de contact), à des implications plus graves s’il s’agit de composants cancérigènes connus ou encore non identifiés.

Bon nombre de ces matériaux potentiellement nocifs font partie inhérente et sont indissociables du secteur industriel dans lequel on les trouve. Une autre conséquence tout aussi problématique résultant d’un contact accidentel ou prolongé avec des liquides repose sur la perte de préhension, qui peut être à l’origine de blessures et de baisses de productivité.

S’adressant aux responsables de la sécurité et des opérations désireux de minimiser ce risque, les solutions de protection des mains actuellement disponibles intègrent des technologies avancées qui délivrent une barrière de protection et une capacité de manipulation adaptées aux milieux industriels secs et huileux.

TÉLÉCHARGER LE GUIDE